Petite forme

 

Afin de prolonger l’expérience du Festival de pratiques In Situ, Still Moving initié en juillet 2012 au Jardin d’Alice, nous lançons des soirées de performance et danse PETITE FORME qui auront lieu tous les mois dans la cave de ce même lieu.
Le principe étant d’établir une programmation de 2 à 3 Petites Formes par soirée dans cet espace intime et souterrain aux configurations variables et interchangeables.
Les Petites Formes n’ont pas de durée limitée, ni de format spécifique requis, seule compte la considération pour les auteurs de la configuration singulière de ce lieu réduit.

***

Petite Forme 1#
Vendredi 19 octobre à 20h30

LA LUNE EST PLEINE de Solène de Cock
D’où viens-tu? J’aimerais te parler de mon coeur mais je ne peux pas. Il y a comme un son dans mon oreille. et si nous restions à écouter!

***

 Petite Forme 2#
Samedi 8 décembre à 20h30

Traits et gestes de Amandine Bajou
Développée dans le cadre du vernissage d’une exposition, cette performance propose une lecture dansée d’une série de 6 dessins.
Le corps en scène s’empare tour à tour de différents aspects du dessin pour vous inviter à plonger dans la matière.
Durée: 20 minutes

Sortie avec Bleuène Madelaine  et Natalia Jaime-Cortez
Présentation du fruit d’un temps de résidence en duo, sur le vif du retour. 
Danse, improvisation, et surprises!
Durée: 40 minutes

***

 Petite Forme 3#
Vendredi 11 janvier 2013 à 20h et 20h45

POLYMORPHOSIS*** une performance de Claire Hurpeau
Vivant dans toutes ses cellules; corps qui se tend et se distend, se développe, se tord, se déforme, semble changer de corps.
Sans dessus ni dessous, sans endroit ni envers; corps aux lignes tranchés et aux mouvements précis, ou corps maladroit et chaotique.
Ramper, progresser, s’extraire, s’élever, se compresser, s’ouvrir, se fermer…
Détails de corps qui prennent vie, chaque partie pouvant être à elle seule un organisme autonome.
Ce « JE » se cherche sans relâche, sondant de nouvelles facettes de lui-même; toujours curieux de découvrir de nouveaux possibles.

A chaque nouvelle position un nouveau soi à qui la place est laissée pour s’exprimer et qui offre à voir ses bizarreries.
En mutation constante, il se dévoile sous toutes ses coutures, mais en dit long aussi par ce qu’il cache.
Ombre et lumière de ce « JE » ici se font face ou se mélange tour à tour.
Durée: 20 minutes

***

 Petite Forme 4#
Vendredi 01 février à 20h30 

/ LUX de
 

Claire Soton et Christophe Malvault

S’extrayant d’un escalier en colimaçon, deux phalènes affolées par le feu.
« Je veux louer le vivant qui aspire à la mort dans la flamme » – Goethe. 

// L’HOMME ARAIGNEE QUI PROJETTE PARTOUT DES FILETS DE SALIVE de Christophe Malvault
Durant ses pérégrinations aliciennes, l’homme-araignée croisera notamment quelques banshees préliminaires, une femme languide en robe moulante, François Truffaut, une Alfa-Romeo volante, quelques soupirs de clowns, Manon Lescaut et le chevalier des Grieux en partance pour le nouveau monde, la flamboyante fée Scarlett O’Carlatt, une vieille dame qui éprouve des difficultés pour trouver sa marque favorite de champagne, Bruce Lee qui décidément n’a pas tout dit et quelques filets de salive…

/// NOT ALL MY TORMENTS CAN YOUR PITY MOVE
Tentative pour rencontrer son propre personnage de Claire Soton
Dans les contes une robe suffit à la métamorphose. Les vêtements se souviennent-ils?
Je me suis souvenue d’une couleur, le jaune, d’une robe. Se souviendra-t-elle de moi?

Durée estimée  1h20

***

Petite Forme 5#
Vendredi 15 mars à 20h30

/ Solo d’Adeline d’Adeline Fontaine
Prés.n°2, étape d’un travail en cours.
Création Adeline Fontaine & Yumi Fujitani
Durée: 20 minutes

// C.O.L.O. de Thomas Laroppe et Biño Sauitzvy
La performance C.O.L.O., est inspirée des trois concepts de Deleuze pour la construction/fabrication d’un monument. A partir de « la vibration » ou la sensation simple et nerveuse, « l’étreinte » et « le retrait », C.O.L.O. donne à voir une image-mouvement et image-temps en construction et en décomposition. Elle passe par les notions de la sculpture vivante et de la performance pour ne rester que dans un « corps-à-corps », comme une métaphore du désir de l’homme trouvé dans l’univers de Samuel Beckett.
Dans un premier sens, elle prend comme objet l’expression en portugais « colo » qui consiste à prendre quelqu’un dans le bras, le soulever, lui donner de l’affect, le protéger, le garder contre soi. Par exemple, l’action de prendre un bébé dans les bras pour lui donner de l’attention ou pour le nourrir, lui faire un « colo ».
C.O.L.O. est alors « le geste », « l’action » de prendre quelqu’un dans les bras, lui donner du soutien et de l’attention, ainsi qu’un « zoom photographique » sur ce geste pour l’agrandir, lui donner plus d’importance, le mettre en évidence, l’arrêter dans le temps.

Deuxièmement, il s’agit de la création de l’image selon Beckett. On enlève la dramaturgie, l’histoire que précède cet image pour ne garder que l’impossibilité beckettienne d’y rester ou de la continuer. En ayant que l’image, nous ne savons rien de ce que s’est passé auparavant, ni ce que suivra. C’est juste l’image qui compte.
En revanche, l’image première est défaite, abandonnée, car il est impossible de continuer. Les difficultés physiques et la douleur aussi empêchent d’y rester longtemps. D’après Beckett, il s’agit de rater l’image, rater encore, pour rater mieux. L’exploit et l’épreuve physiques de la performance sont alors mis en question.
C.O.L.O., préfixe « colo » de colonne en français, suggère aussi la base ou support verticaux sur lesquels on « soutient » quelque chose, dans l’art, ainsi que quelqu’un dans la vie, ou les deux, comme dans la performance, les arts vivants ou le live art.
De l’impossibilité de continuer ainsi que de la destruction de l’image de sécurité, il reste alors les questions: A quoi nous nous accrochons? A quoi le désir s’accroche?

Concept: Biño Sauitzvy.
Performance: Biño Sauitzvy et Thomas Laroppe.
Musique: Cyrielle Desserrey.
Durée: 60 min.

***

 Petite Forme 6#
Vendredi 12 avril à 20h30

// à côté de moi de Maki Watanabe
Danse butô solo

A côté de moi,
il y a une fumée,
il y a une fleur,
il y a une tristesse,
il y a un cri.
A côté de moi,
il y a une chaleur,
il y a une tendresse,
il y a une larme,
il y a un oubli.
Pour que je ne les oublie pas.
Pour que je danse à côté d’eux.
Durée: 40 minutes

/// Danse-songs de Anatoli Vlassov
C’est en tant que danseur désireux d’inattendu que je vous propose ce travail en cours. Je suis habité par le plaisir de danser mais aussi par l’envie de goûter des voix qui sortent de ma bouche. Je vous propose donc une plongée dans une brèche entre sons et mouvements, événements et silences, actions et immobilités. Danse-songs est à la fois une partition mais aussi une succession d’improvisations où la danse et la voix se saisissent mutuellement. Quelle expérience psycho sensorielle partagerons-nous ensemble ? Entre voir et entendre, sera-t’elle au-delà du regard ? C’est donc une invitation pour une rencontre imprévue mais densément intentionnée.
Durée: 30 minutes

***

Petite Forme 7#
Vendredi 10 mai à 20h00

/ UNMAPPED
Collectif d’improvisation électroacoustique.
myspace.com/unmappedmusic
Durée: 1 heure

// Débris / Michelle et Arragol de Laureline Collavizza
(lecture – concert)
Texte Dennis Kelly
Traduction Pauline Sales et Philippe Le Moine
Mise en lecture Laureline Collavizza
Avec Julie Fonroget
Musique Amragol : Hubert Barrion,  Charles Guénot,  Stéphane Guirriec, Julien Mélique
Trois versions de la mort de la mère ou comment Michelle profite de l’absence de son frère Michael pour prendre l’espace de parole et raconter à qui veut l’entendre l’histoire extraordinaire de sa naissance.
Durée: 30 minutes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s