Grand bassin

grand-bassin-3-6

À l’origine, ce bassin aurait dû être une piscine.
À l’origine, ce trou était un terrain de football séquano-dyonisien.
À l’origine, ce trou était un décor de cinéma.
À l’origine, ce bassin était un cimetière à chiens.
À l’origine, ce bassin était un piste de danse.
À l’origine, un extraterrestre a mangé la terre.
À l’origine, c’était le bassin d’une déesse.
À l’origine, des clés ont été perdues.

De passage à Paris, et pour les besoins de son prochain film, Buster Keaton voulut faire des essais de canons au studio de Saint-Denis.
La charge fut bien plus importante que prévue et le boulet vit s’écraser dans le jardin public d’Aubervilliers.
On prit soin d’étouffer l’affaire, qui soit dit en passant, aurait pu être sanglante, mais on laissa, par négligence, le trou béant.
La nature fit le reste.

Au XIX siècle, la découverte de filons à Aubervilliers a entraîné une véritable ruée vers l’or.
Les prospecteurs ont creusé des voies souterraines. La plupart ont remonté des cailloux et de la poussière, les plus chanceux ont trouvé des pépites.
Une fois les ressources taries, les infrastructures et galeries de fortune se sont effondrées.
La bassine d’Aubervilliers est le fruit d’un affaissement minier.

Analélénomatopé s’assit par terre jambes écartées, à la croisées des chemins, ici même. Elle commença à arracher l’herbe par touffes. D’abord les pointes, puis les racines vinrent. Analélénomatopé emporta la terre par mottes de la taille de ses poings de géante, tant et si bien qu’un abîme se creusa sous ses pieds.

grand-bassin-3-7

Création in situ des chorégraphes et danseuses Ghislaine LOUVEAU, Bleuène MADELAINE et Claire SOTON dans le cadre du festival Scénoscope 9.

au théâtre de la Commune le 20 juin 2015 à Aubervilliers
Résidence au théâtre de la Commune – Aubervilliers.

grand-bassin-3-10

Le scénoscope est un événement organisé chaque année par les étudiants du Master 2 « métiers de la production théâtrale » de la Sorbonne nouvelle en partenariat avec un théâtre.
Cette neuvième édition, sous le marrainage de Marie-José Malis, directrice de la Commune – Centre dramatique Nationnal d’Aubervilliers, est l’occasion pour nous de laisser émerger nos désirs, et de les mettre en pratique avec toute l’exigence qui est la nôtre.
L’équipe du Scénoscope.

 

Publicités