Demain peut-être

Dans le cadre de l’exposition « Ce qui fait fragilité » organisée par Emeline Eudes et Nathalie Blanc dans la galerie VivoEquidem, Natalia Jaime Cortez invite trois artistes pour une soirée de performances autour de la fragilité.

« Demain, peut-être » 
Danse

De Bleuène Madelaine,
Durée 30 minutes

Pourtant elle se tient là, dans un coin de l’espace.
Un peu perdue. Un peu fragile.
Demain, peut-être elle s’en ira.
Discrète. 

**IMG_0677

**IMG_0675

**IMG_0683

**IMG_0672

**IMG_0674

VIDÉO

SUIVI DE

« face à »
Performance de Esteban Fernandez et Pascal Pesez
Durée: 30 minutes
http://www.estebanfernandez.fr
http://www.pascalpesez.net
La performance « face à » nous invite à partager un espace temps concentré, où les phrases portées par la voix s’amoncellent peu à peu, au creux des reliefs musicaux que dessine une guitare génératrice de sons.
Ces deux « chants » s’interpellent, s’entrechoquent, se soulignent mutuellement et révèlent peu à peu un climat riche et dense en sensations.
Cette mélopée, qui fait face, nous dit la souveraine fragilité du monde et des rapports complexes qui l’agitent ou le structurent…
Cette performance réunit Esteban Fernandez, compositeur-musicien et Pascal Pesez, peintre et poète.

Le 6 décembre à 17h
Galerie VivoEquidem
113 rue du Cherche Midi
75006 Paris

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s